Projets actuels

Projet de renforcement de la culture de la paix au sein des populations du Diocèse de Ngaoundéré par la promotion du dialogue interreligieux, et la gestion pacifique des conflits.

L’objectif de ce projet est de renforcer les capacités de la Commission Diocésaine Justice et Paix ainsi que des organisation partenaires de la CDJP qui travaillent à la base dans les paroisses et communautés. Le partenariat CDJP Ngaoundéré et AGIAMONDO se concrétise par l’envoi d’un coopérant (Professionnel d’Appui Technique). Les renforcements des capacités se font par le transfert des compétences aux membres des organisations au travers des formations.

Par la mise en œuvre des formations pour la gestion pacifique de conflits (par exemple des techniques du médiation et plaidoyer) et un accompagnement de proximité, les organismes de bases sont aptes à travailler pour la cohabitation pacifique et de défendre les droits et intérêts de leurs communautés.

Depuis le début du projet en Août 2019 l’équipe de la Commission a réalisé 23 formations, au bout de 36 jours. 589 participants en ont bénéficié. Ils ont divers profils : quelques prêtres et catéchistes, les membres des Comités Paroissiaux Justice et Paix, les membres des Comités Mixtes pour le Dialogue Interreligieux et les membres des Cellules de Veille (ce sont des organisations des populations riveraines des projets miniers, qui veillent sur le respect de leurs droits par l’entreprise). Les thèmes ont été choisi selon les besoins à la base :

  • La gestion pacifique des conflits ;
  • Les techniques du plaidoyer pour un changement sociale ;
  • La communication et la gestion des informations ;
  • La dynamique de groupe ;
  • La doctrine sociale de l’église ;
  • Le dialogue interreligieux : outil de la cohabitation pacifique.

Projet consolidation de la pastorale de justice et paix dans le Diocèse de Ngaoundéré

Une priorité a été mis sur la zone pastorale de MAYO BANYO où 30 délégués de 07 paroisses (Banyo, Mayo-Darlé, Yamboya, Bandam, Bankim, Songkolong & Atta) ont été formés sur la Connaissance de la pastorale de Justice et Paix au sein de l’Eglise (origines, Mission, organisation dans l’Eglise universelle et dans les Églises locales, Composition et rôles d’un Comité Paroissial, méthodes de travail). En plus,

  • 01 animateur pour la zone pastoral de Mayo Banyo engagé ;
  • Bénédiction des délégués formés pendant la messe dominicale ;
  • Remise du matériel de travail à l’animateur (motocycle, laptop, imprimante) ;
  • Approfondissement de la Connaissance de la pastorale de Justice et Paix au sein de l’Eglise (origines, Mission, organisation dans l’Eglise universelle et dans les Églises locales, Composition et rôles d’un Comité Paroissial, méthodes de travail) dans tout le diocèse de Ngaoundéré – surtout à l’intention des paroisses qui sont en voie de créer leur ou de restructurer les Comité Paroissial.
Installation des délégués Justice et Paix de la zone pastorale de Mayo-Banyo

Projet « Collecte de données liées à la transhumance (TTT) »

Partenaires financiers et techniques :  Organisation international pour les migrations / Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture par le PBF (Peace Building Fund).

L’objectif général est de réduire les conflits liés à l’utilisation des ressources naturelles autour des activités agropastorales dans les régions de l’Est, de l’Adamaoua et du Nord.

Il est déployé dans le département du Mbéré, frontalier à la République Centrafricaine dans les arrondissements de Meiganga, Djohong et Ngaoui.